LES YEUX OUVERTS

Dans « Les Yeux Ouverts » Marie Christine Barrault incarne l’écrivain Marguerite Yourcenar, et au-delà, c’est la femme, Marguerite de Crayencour qu’on découvre. Quand Marie Christine Barrault dit, on l’écoute. Quand elle raconte, on voit. P endant dix ans Marguerite Yourcenar, figure majeure de la littérature, première femme élue à l’Académie française, rencontra Matthieu Galey, journaliste, critique littéraire, animateur en son temps du « Masque et la Plume », homme de livres comme il aimait à se définir. A plusieurs reprises il fit le voyage jusqu’à elle, recluse dans son île de Mount-Déserts, sur la côte Est des Etats-Unis. Il publia un recueil de ces entretiens, « Les Yeux Ouverts » qui sera un succès de librairie mais aussi à l’origine de la brouille avec l’écrivain. Pour Ludovic Kerfendal, seule Marie Christine Barrault pouvait apporter la passion, l’autorité et la générosité de Marguerite Yourcenar, être cette femme qui se confie, se raconte et conte, porter cette parole hors du temps avec une vision extraordinairement avant-gardiste de notre société et ce phrasé particulier. Elle incarne cet auteur qui s’est tant de fois identifié aux personnages masculins dont elle écrivait tantôt les mémoires, tantôt le récit d’une vie, ou une lettre encore. Alexis, Zénon ou Hadrien.

Agenda de la tournée

En attente